Décoration du SeaWind : les autocollants

Autocollants personnalisés

Avec quelques essais sous Photoshop, je détermine la police et les dimensions des autocollants (de couleur blanche) qui seront apposés sur la coque et les voiles.

Un rapide tour des différents acteurs du marché m’oriente vers la société StickAir pour son large choix de coloris et de polices de caractères. La commande s’est faite en quelques minutes et j’ai reçu les stickers commandés (pour le SeaWind et le Victoria) en à peine 48H !

Ne m’appelez plus SeaWind !

Pour aller jusqu’au bout de la personnalisation mon SeaWind s’appellera « Nell 3010″ comme en attestent les décorations commandées…

Collage des autocollants sur la voile

Cette opération est finalement assez simple et ne requiert qu’une seule chose : un outil pour appliquer l’autocollant sur son support. Pour ma part, j’ai acheté lors de ma commande une spatule à deux faces (plastique souple d’un côté, feutre de l’autre) mais une carte de crédit peut très bien suffir.

Je commence donc par retirer le feuillet qui libère le côté collant avant d’appliquer l’autocollant sur la voile (bien posée sur une surface parfaitement plane). Ensuite, à l’aide de la spatule, j’applique bien l’autocollant, toujours couvert de sa feuille de protection.

Etapes de collage des autocollants

Enfin, il ne reste plus qu’à retirer la protection en veillant bien à ce que l’autocollant ne vienne pas avec ! Il faut pour cela le faire très doucement, le collage sur la voile n’étant pas encore tout à fait optimal.

Et je répète l’opération sur l’autre face pour laquelle j’ai choisi de décaler les marquages afin que la transparence des voiles ne gâche pas la lisibilité.

Collage sur la coque

Une fois que l’on a le tour de main pour le collage sur les voiles, la mise en place sur la coque est un jeu d’enfant car le support est ce qu’il y a de plus rigide et stable !
Cependant, le positionnement du marquage n’est pas aussi facile car la surface est unie contrairement aux voiles dont le quadrillage peut servir de repère… J’ai opté pour des petits repères faits au scotch de peintre et une découpe précise des fonds perdus des deux autocollants.

De cette manière, je m’assure que l’autocollant sera bien parallèle au bord supérieur de la coque et à la même distance de la proue à babord et à tribord.