Mini Inferno : Carbone + Aluminium

Déstockage

Voici donc en vrac, ce qui va me permettre de (re)monter un nouveau Mini Inferno « toutes options ».
Un chassis carbone avec le renfort central.

Et tout un stock de pièces 3Racing, Atomic et GPM en aluminium et titane…

Mise en pièces

Même si l’immense majorité des pièces sera remplacée par une version alu (ou tout simplement supprimée), il faut passer par le démontage complet du Mini Inferno « de départ » afin de récupérer ,notamment les boitiers de différentiel avant et arrière.

Si on ne veut pas avoir à s’en référer sans arrêt à l’éclaté du manuel pour le remontage, il est très important de bien noter l’emplacement des vis : elles sont nombreuses et de taille, de forme et de filetage très différents !


Pour aller plus vite, je place chaque pièce neuve ou à réutiliser autour du nouveau chassis, proche de son emplacement final.

Ce qui, après une bonne heure de mise en pièces, donne ça :

Remontage express

L’avantage de ce nouveau chassis carbone est double : on peut aisément placer le moteur en position arrière et nombre de renforts deviennent inutiles (remplacés par la grande traverse en carbone au niveau supérieur).

Du coup, le montage se fait très vite, pour peu que l’on ait tous les éléments sous la main. Il m’aura fallu une bonne heure pour tout réassembler (à l’exception de l’électronique qui sera bientôt remplacée également).

Détail des trains avant et arrière : supports titane, bras alu, barres anti-roulis et jantes alu !