Kyosho Mini-Z Overland Porsche Cayenne

A l’instar du Formula Boat, l’Overland est fourni en pack « ReadySet » auquel il suffit d’ajouter 4 piles AAA (LR03) et 8 piles AA (LR06) pour prendre la route.

L’énorme avantage du modélisme voiture c’est quand même de pouvoir en faire presque n’importe où sans avoir à chercher un plan d’eau qui accepte les modèles réduits pendant des heures… a fortiori quand le modèle est électrique et mesure moins de 20cm !

Deux coups de tournevis pour désolidariser le Cayenne de son emballage, un peu de patience pour comprendre comment retirer la carrosserie et accéder aux porte piles et le tour est joué.

Comme toujours, un petit ajustement de la radio est nécessaire pour que le moteur soit silencieux à l’arrêt mais le servo de direction grésille de façon permanente (quel que soit le réglage).

Avec ma « piste d’essais » en parquet, je comprend vite pourquoi les compétitions se déroulent sur moquette : la voiture est tellement nerveuse que ça patine à chaque grosse accélération et que tous les virages sont vite élargis en dérapages souvent incontrôlés.
Pour avoir une idée de la puissance de cette petite bête : il m’est impossible de mettre pleins gaz dans mes 4m de piste sous peine de transformer le Cayenne en mulet de crash test !

Une fois sur un tapis, on découvre l’excellente précision de la direction et la nervosité de cet Overland. Les suspensions s’affaissent dans les virages, les « imperfections de la route » sont gommées par le grand débattement. Dommage que ce ne soit pas une transmission 4×4 !

Voyage à la mer

Que rêver de mieux qu’une Porsche pour tracter un bateau Lamborghini ?