Installation d’un moteur X-Speed sur Mini Inferno

Hormis la couleur et les inscriptions collées sur la cage du moteur, rien ne différencie le moteur d’origine de la version musclée X-Speed.

Installation simple et efficace

L’opération est extrêmement simple : 10 vis à défaire et à remettre.
Après avoir débranché les cosses d’alimentation du moteur, je retire le carter en plastique transparent qui protège les pignons (retenu par 3 vis) de façon à libérer le moteur puis je dévisse les 4 vis du support moteur (par dessous).

2 vis tiennent le moteur sur son support, j’échange les moteurs et revisse.

Voilà, il n’y a plus qu’à enlever le pignon moteur pour le remettre sur le nouveau !

Pour le remontage, il faut placer une bande de papier entre les pignons avant de refixer le support moteur au châssis.

Surprise au démarrage

Une fois les cosses reconnectées, allumage de la radio, du récepteur et… GAZ ! Vlan. Le mur. Les polarités du moteur sont inversées !
Pourtant, le rouge est bien relié au rouge et le noir… à son jumeau… et il n’y a pas d’autre connectique ni réglage à faire ! Sûrement une erreur au montage en usine, bien vite réparée par l’inversion des trims au niveau de la radio.

Sur le terrain

La grande question est de savoir si la motorisation X-Speed apporte vraiment quelque chose au Mini Inferno… Dès les premiers tours de roue on sent que l’accélération est meilleure et que la vitesse de pointe est légèrement supérieure. Pour bien m’en rendre compte, j’ai mis côte à côte mes deux Mini Inferno : la version X-Speed prend l’ascendant sur son petit frère dès les premiers tours de roues et le prend de vitesse dès le régime maximum atteint.

Sans le transformer en missile ni réduire la mécanique en bouillie comme pourrait le faire un moteur brushless mal calibré, le X-Speed apporte une seconde jeunesse à un Mini Inferno encore en pleine transformation !

En vidéo

Mieux que des mots, la preuve de la différence flagrante de vivacité entre la motorisation d’origine (voiture suiveuse avec la caméra) et le X-Speed (voiture de tête).